Web Picture Book_edited.jpg

1914-1918 - LES BELGES QUI ONT AIDÉ LES SOLDATS ALLIÉS

Le livre: Les obscurs héros de la liberté.

Cent ans après, révélant les exploits et les noms de plus d'un millier de Belges du réseau d'aide aux prisonniers qui ont caché et abrité des milliers d'autres prisonniers alliés évadés pendant la Première Guerre mondiale.

  • D'après les mémoires de Bert Hansen, prisonnier de guerre néo-zélandais en fuite.

  • Souvenirs de soldat/Documents d'archives.


Les recettes des ventes de livres vont toutes aux associations qui promeuvent l’éducation et la compréhension dans les relations entre la Belgique et la Nouvelle-Zélande:

  • The New Zealand Pilgramage Trust, une association caritative belge; et

  • The Passchendaele Society

 

D'APRÈS LE JOURNAL DU SOLDAT NÉO-ZÉLANDAIS, HERBERT REGINALD HANSEN (BERT HANSEN) ET D'AUTRES SOLDATS.

On a souvent entendu parler de la résistance française au cours de la seconde guerre mondiale. Peu de gens sont au courant des activités de la résistance belge pendant la Première Guerre mondiale et du rôle énorme qu'elles ont joué dans la défaite de l'ennemi.

Ce livre raconte l'histoire de ces organisations clandestines en Belgique pendant la Grande Guerre et en particulier du réseau d'aide aux prisonniers. Une très grande proportion du réseau était composée de femmes. Les recherches approfondies de l'auteur en utilisant comme base, les souvenirs du soldat néo-zélandais Bert Hansen en particulier et d'autres ont permis de révéler les détails pour la première fois.

Les autres organisations étaient l’Assistance Discrète et La Dame Blanche.

Découvrez qui étaient ces braves résistants, ce qu’ils ont fait, comment ils l’ont fait et où ils ont vécu. Ils se sont cachés et ont pris soin des soldats alliés qui s'étaient échappés devant une occupation brutale. Ils ont guidé les soldats à travers la frontière en Hollande pour se battre à nouveau.

Ils étaient les vrais héros obscurs de la liberté. Après la guerre, le gouvernement britannique a décerné à ces Belges la «Médaille des sujets alliés».

Image: soldats néo-zélandais arrivant en Europe 1915

Arrival NZ Troops Detail_edited.jpg
 

L'AUTEUR

Kenneth Baker, chimiste de formation, est né en Nouvelle-Zélande et a étudié à la Ellerslie School, à la Penrose High School (aujourd'hui One Tree Hill College) et à l'Université d'Auckland, où il a où il a obtenu son doctorat.  Avec plusieurs bourses de recherche en poche, il a étudié à l’Université de Cambridge, était membre de Emmanuel College, professeur d’université en chimie organique et tuteur en chimie.
M. Baker a poursuivi une longue carrière dans la haute direction de sociétés anonymes et est président du World Agricultural Forum.  Il a également présidé de nombreux groupes d’entreprises, organismes du secteur public et comités gouvernementaux et a participé à diverses enquêtes gouvernementales sur le rôle de la science dans les politiques publiques.
L’un de ses intérêts secondaires a toujours été l’histoire de la famille et la Première Guerre mondiale.  Son intérêt a été suscité au fil de nombreuses années par sa vie en Belgique où beaucoup de membres de sa famille ont combattu et où tant de Néo-zélandais morts de la guerre sont enterrés.
M. Baker est l’auteur de nombreuses publications scientifiques et politiques et a prononcé de nombreux discours et exposés sur la science et la recherche, la gestion des affaires, les politiques publiques et l’histoire de la Nouvelle-Zélande.

Dr Kenneth M Baker_edited.jpg
 

©2018 by The Obscure Heroes of Liberty. Proudly created with Wix.com